L’œuvre de Boltanski m’est assez plaisante. Je pense que plupart de ses créations sont assez accessibles au public. Ce fait est encore plus vrai lorsque l’on connaît un peu son passé et ses sources d’inspiration.
Je trouve intéressant que Boltanski puise son inspiration dans la mémoire, les souvenirs car ce sont des ressources quasiment inépuisables. Il est alors plaisant de voir comment ce dernier parvient à détourner des objets de la vie quotidienne pour en faire des installations permettant un travail et une réflexion sur la mémoire, le passé, les souvenirs.
Une des chose les plus intéressantes que l’on trouve dans le travail de Boltanski est, pour moi, le fait que dans ses créations les plus récentes, le spectateur n’est pas placé seulement devant une œuvre mais pénètre a l’intérieur de celle-ci afin de le faire réagir. Ceci étant du à l’envie de l’artiste de réaliser des créations de la taille de la salle d’exposition.
Un des points forts du travail de Boltanski est, à mon sens, de faire réfléchir le spectateur de manière implicite sur des sujets auquel tout le monde est confronté tels que la mort, le hasard, l’oubli etc…
Enfin je terminerai en posant une question qui m’est venue à l’esprit en observant le travail de Christian Boltanski : l’artiste étant autodidacte, ce fait se ressent–il dans son travail ? Cela lui laisse-t-il inconsciemment une plus grande liberté d’expression, une plus grande ouverture d’esprit ?